Hommage à Henri Salvador

Le Réservoir est archi plein, débordant d’émotion et d’énergie. Henri Salvador, qui aurait été centenaire cette année, nous a quittés il y a neuf ans, jour pour jour. La chanteuse Lydia Martinico, son ancienne claviériste et auteure, lui rend un touchant hommage en réunissant les musiciens avec lesquels il a enregistré “Chambre avec vue”. Les instrumentistes sont 11 sur scène (clavier, violons, violoncelle, percussions, guitares, basse, sax) auxquels se joignent les chanteurs, avec le soutien et l’approbation de Catherine Salvador, la femme d’Henri. La proximité et le contact humain, immédiat, inévitable, font monter la chaleur dans ce superbe “Jardin d’hiver”, créant cette belle ambiance conviviale qui entoure et embrasse la grande famille de la musique. On est sous les meilleurs auspices, le voyage peut commencer. Passage obligé par Syracuse, Martinico nous y emmène illico avec sa voix veloutée et vibrante. Elle nous fait aussi faire un petit tour de la Toscane, ses origines italiennes obligent…

Très vite, on passe des ballades aux airs plus rythmés, surprise sur surprise ! Les invités affluent, échangent, partagent généreusement le micro pour un bœuf géant. Elie Semoun, Smaïn, Emmanuel Donzella, Didier Gustin, les Gibson Brothers (Chris au chant), mettent le feu et la bonne humeur : Maladie d’Amour, Ce matin là, Mademoiselle, Ah ce qu’on est bien dans son bain, Nos ancêtres les gaulois, Clopin-clopant, C’est pas la joie, Rentre chez toi, Le travail c’est la santé, Dans mon île, Le lion est mort ce soir, Faut rigoler… alors oui, on rigole, cela va de soi. Encore et encore, comme il se doit, le public tape des mains, jubile, fredonne et frémit.

Entraînés, grisés, un brin nostalgiques… mais on est tous bien, à la fête. On entend résonner le célèbre rire contagieux, communicatif, irrésistible, d’Henri… Le lion revit ce soir, et toujours, Monsieur Salvador s’amuse !

Luana Kim

 

Hommage à Henri Salvador

Par Lydia Martinico, ses musiciens et amis

Avec : Lydia Martinico

Guest stars : Élie Semoun, Smaïn, Emmanuel Donzella, Didier Gustin, les Gibson Brothers

Chef d’orchestre et arrangeur : Bernard Arcadio, André Villeger au sax

 

Mis en ligne le 16 février 2017

 http://www.regarts.org/Spect_music/hommage-a-henri-salvador.htm

Laissez votre commentaire